Les légumes du mois de mars: semis de laitues, roquette, mâche etc

Alors que les semis de tomates commencent un peu partout en France, le légume du mois de mars est bel et bien la salade!Ou bien pour être plus précise, plutôt les salades..Dans cet article, tout sur les semis de laitues, roquette,mâche etc. Zoom sur ces légumes-feuilles et leurs innombrables variétés.

1- Salades , laitues, roquette, mâche etc quelles différences?

Les laitues, roquette, mâche etc font parti de la famille des « salades ». Le terme « salade » regroupe tous les légumes feuilles dont on consomme les feuilles crues!

2- Quand semer?

La période des semis se situe idéalement à la fin de l’hiver à l’extérieur ( fin février/début mars). En intérieur , il est possible de commencer dès janvier.

3- Techniques de semis de laitues, roquette, mâche etc

Les « salades » se sèment volontiers à la volée. On éclaircira au fur et à mesure ( c’est à dire qu’on pourra supprimer des jeunes pousses pour éviter qu’ils ne soient trop rapprochés les uns des autres). On recouvrira légèrement de terre légère.

Précision concernant la mâche: la mâche est une salade capricieuse.. Elle pousse comme bon lui semble. Il n’est pas rare que des graines se mettent à germer dans les allées plutôt que dans le carré potager! Il est conseillé de bien tasser la terre après le semis.

On humidifie le tout et hop c’est parti! La germination est généralement rapide ( comptez 5 à 8 jours).

4- Expositions des semis de laitues, roquette, mâche etc

Les salades ne supportent pas les chaleurs et le soleil brûlant. On privilégiera des expositions à l’Est ou à l’Ouest surtout en été. Le risque? Une salade qui a trop chaud va monter très rapidement en graines!

Les salades, si elles ne sont pas plantées en pleine terre, devront être arrosées régulièrement. Pour cela, il suffit de juger de la bonne tenue des feuilles. Si elles s’affaissent, elles manquent d’eau. Attention, toutefois à ne pas les noyer! La terre doit être juste humide au toucher.

5- Pleine terre ou pas?

Pour ma part tout dépend.. J’ai fait le choix d’effectuer les semis de laitues/ chicorées dans un bac et la roquette  ou la mâche par exemple en pleine terre.

Les laitues et les chicorées sont les cibles de multitudes d’insectes, rongeurs etc. Sans protections, la récolte peut être rapidement dévastée. J’ai choisi donc de les cultiver en hauteur.

La roquette et la mâche semblent plus résistantes. Leu goût peut être plus prononcé y est peut être pour quelque chose..

5- Quand récolter ?

Pour les laitues , la roquette et la mâche, ma technique est de prélever les feuilles au fur et à mesure sans arracher le plant. En effet, la plante va continuer ainsi à créer de nouvelles pousses . Cela me permet également d’éviter le gaspillage: nous sommes peu nombreux au foyer et une salade entière c’est décidément trop!

Cette technique a également un autre avantage ..  A voir dans le point suivant!

Les chicorées se prêtent moins bien à cette technique.

6- Récupérer les graines

Les « salades » en général se resèment très bien… toutes seules! Et oui, une fois leur cycle terminé, elles fleuriront.

Cela vaut pour les salades dont vous aurez prélevé les feuilles au fur et à mesure!

De nombreuses graines tomberont au sol et germeront d’elles-mêmes le moment venu. C’est pourquoi je vous conseille d’installer vos plants dès le début dans un endroit où elles pourront s’y plaire d’elles-mêmes plusieurs années de suite…

 

Cet article sur les semis de laitues, roquette, mâche etc vous a plu? N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe  » La main verte »! »

 

 

 

 

La plante du mois dé février: la fève.

Si les plants de patates douces germent tranquillement au chaud à l’intérieur, à l’extérieur, il est temps de commencer certains semis.  Dans cet article, les informations principales sur la plante du mois de février: la fève.

 

1- La fève, qu’est ce que c’est?

C’est une plante dite annuelle: il faudra donc la resemer chaque année. La variété la plus connue est la Aguadulce.

Cette fabacée fait parti de la même famille que les haricots ou pois.

Elle aura besoin d’être soutenue. Il faudra donc la semer par exemple idéalement contre un grillage.

 

2- Quand planter les fèves?

Les fèves peuvent se semer à 2 périodes distinctes: en automne et en fin d’hiver.

Le semis d’automne permet aux plants de démarrer dès que le redoux s’installe.

L’idéal est de semer une petite partie en automne et une autre lorsque visuellement on constate que les semis d’automne démarrent. Cela permet de garantir une récolte. En effet, il peut arriver que les semis d’automne pour pleins de raisons différentes ne germent pas ( pourrissement dû à un sol trop humide ou graines mangées par des rongeurs).

Le semis sont possible plus tard dans la saison mais la fève demandera alors un arrosage régulier et les plants ne devront pas être exposés au soleil aux heures les plus chaudes.

3- Comment semer les fèves?

Je sème les fèves sous environ 5cm de terre. Je recouvre ensuite le semis sous environ 5/10 cm de paillage. Pas de soucis, les plants traversent le paillage sans soucis.  Semer une graine tous les 15/20cm.

4- Faut-il arroser?

Vous pouvez arroser lors de la plantation surtout si votre région manque de pluie. Cependant la pluviométrie étant assez bonne en février/mars, cela n’est souvent pas nécessaire.

5- La pousse de la fève.

Le plant est très vigoureux. Une racine pivotante travaille et draine le sol en profondeur. La croissance est rapide.

Très vite les premières fleurs apparaissent. Une fois pollinisées, elles donneront les prochaines gousses.

6- La fève: la plante adorée du couple fourmi/puceron.

Les plants de fèves sont presque toujours attaqués par les pucerons. C’est pourquoi les semis sont privilégiés tôt dans la saison: on espère que les plants seront épargnés jusqu’au réveil des fourmis!

Si c’est le cas, pas de panique. Les fourmis s’installent en haut du plant. N’hésitez pas à « étêter », c’est à dire couper, le haut du plant. Cela repartira sans problèmes et cela aura l’avantage de favoriser la croissance des gousses.

7- La fève pour protéger les autres végétaux.

Partant du constat que les fourmis/pucerons adorent cette plante, n’hésitez pas à la planter près des plantes ou arbres attaqués habituellement par ce couple. Elles privilégieront ainsi les plants de fèves et épargneront les arbres ou légumes adjacents.

8- La récolte.

La récolte des gousses s’effectuent …. lorsque vous le sentez! Ouvrez une gousse, goûtez et faites vous votre avis!

9- Conserver les graines.

Pour récolter les graines, laissez les gousses sur place jusqu’à ce que le plant s’épuise. Ouvrez les gousses et laissez sécher les graines à l’air libre ou dans de l’essuie-tout ( où vous pourrez les laisser).

 

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe  » La main verte »! »

 

 

 

Où acheter des graines bio? Lesquelles choisir et quand se les procurer?

Nous sommes nombreux à attendre avec impatience le retour de la saison du potager! Mais patience car si l’hiver est particulièrement doux, il est encore bien trop tôt pour lancer les semis. Le temps est à la réflexion et à la préparation! Où acheter des graines bio? Lesquelles choisir et quand se les procurer? Tout sur les graines dans cet article!

1/ Quand se procurer les graines?

N’attendez pas le printemps pour vous procurer vos graines! La plupart des sites seront en rupture de stocks et le choix sera moins large. C’est dès maintenant qu’il faudra faire votre sélection.

2/ Quelles graines choisir?

Concentrez vous sur les légumes que vous aimez et que vous consommerez dans un premier temps. Il serait dommage de perdre de l’argent et de l’énergie pour cultiver des betteraves si personne à la maison n’est fan ( croyez moi c’est du vécu!)

3/ Choisir ses graines en fonction de son sol.

Par expérience, à moins que la qualité du sol soit très bonne, mieux vaut faire preuve de bon sens les premières années pour éviter les déceptions.

La principale précaution concerne les légumes dits racines ou autres bulbes ( oignons, ails) . Ils se plaisent bien mieux dans un sol dit léger ou meuble: les carottes par exemple s’y plairont nettement mieux.  A éviter donc dans des sols lourds et trop compacts ( sol trop argileux par exemple). A noter que certaines variétés existent pour ce type de sol. Malgré tout, le résultat n’est pas toujours satisfaisant.

4/ Comment se procurer les graines?

De nombreux groupes et forums permettent les échanges et trocs de graines. Cependant, pour certaines légumes, si vous souhaitez une variété particulière, il faudra acheter à nouveau les graines. C’est le cas de courges par exemple. En effet, ces plants s’hybrident très facilement et il est assez rare d’une année à une autre d’obtenir la même variété. Si vous souhaitez cultiver des Butternuts à coup sûr, mieux vaut vous procurer des graines certifiées!

5/ Où acheter des graines bio?

Dans les grandes enseignes de jardinerie, le choix est malheureusement rare et les prix généralement excessifs.

Les sites internet sont donc privilégiés par un grand nombre d’entre nous. J’en ai testé plusieurs. Le principal défaut réside dans le coût des frais de port. Assez élevés en général surtout si la commande est modeste.

Kokopelli: Graines Bio.

+ : un choix large et des variétés uniques.

– : le coût de chaque paquet qui avoisine les 4€ . Cela est dû au conditionnement et à la rareté des graines .

Mon avis: davantage conseillé aux très grands jardins pour amortir le coût de la commande.

 

La bonne graine:

+: Frais de port offerts en point relai à partir de 20€.

– : Graines non certifiées toutes Bio: à vérifier sur chaque variété achetée.

Mon avis: Très bien pour débuter au potager. Adaptés aux budgets modestes.

 

La ferme Saint-Marthe: Graines Bio.

+ : Vente également de plants.

– : le prix de qui peut dépasser les 5€/ paquet de graines.

Mon avis: Intéressant pour ceux qui voudraient passer une commande groupée de graines et plants au même endroit pour amortir les frais de port.

 

Biaugerme: Graines Bio.

+: Un choix large, le choix du conditionnement selon ses besoins et son budget.

-: ?

Mon avis: Pour moi le meilleur rapport qualité/prix pour un jardinier intermédiaire qui voudrait étoffer son catalogue de graines sans se ruiner ( frais de port à partir 3€70).

 

Je n’ai pas testé tous les magasins en ligne! J’étofferai au fur et à mesure de mes expériences!

 

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe  » La main verte »! »