Quelle litière pour le poulailler?

Les poules sont parmi vous ou débarquent bientôt? Après l’installation du poulailler, la question du choix de la litière se posera. Quelle litière pour le poulailler?

Pour la litière de  votre poulailler vous aurez 2 possibilités:

  • La paille ou le foin.

  • Les copeaux de bois broyés.

Avantages et inconvénients des deux litières:

La paille ou le foin

Avantages:
Matières pouvant être certifiée Bio sans traitements.

Prix abordables.

Inconvénients:

La matière s’humidifie vite et reste mouillée.

Les poules en sortent beaucoup hors du poulailler.

N.B: Paille=Foin? Pas tout à fait: la paille provient de la tige des blés, le foin est de l’herbe séchée ( graminées). 

Les copeaux de bois broyés

Avantages:
Excellente absorption de l’humidité.

Les poules ont beaucoup plus de mal à en mettre de partout!

Si vous posséder un broyeur, vous pouvez vous même les produire. A noter que certaines déchetteries vous les distribueront gratuitement.

Inconvénients:
Plus cher que la paille.

Pas de certification Bio: veillez à privilégier des copeaux issus 100% de bois naturel non traité.


Bilan

Le critère principal pour choisir la litière est le temps que vous pouvez consacrer au nettoyage du poulailler.

En effet, la paille ou le foin demanderont plus d’interventions ( au moins 2 fois par semaine et en couches importantes) sous peine de créer des conditions propices aux maladies à cause de l’humidité.

Les copeaux de bois broyés plus cher, sont toutefois impossibles à trouver certifiés 100% Bio, cela peut en rebuter!

Et les poules, alors, leur avis?

Elles préfèrent incontestablement la paille ou le foin qu’elles adorent gratter…

A vous donc maintenant de faire votre choix!

Pour aller plus loin, plusieurs livres spécialisés existent.

Quelques exemples de litières disponibles:

Foin certifié Bio.

Paille.240l.

Copeaux de bois broyés.

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe ” La main verte”!”

 

 

 

 

 

 

 

Avoir des poules : bonne ou mauvaise idée?

Vous souhaitez installer un poulailler mais vous avez peur de faire le mauvais choix? Dans cet article, un retour d’expérience sur le fait d’avoir des poules: bonne ou mauvaise idée?

Les principales craintes

Les odeurs.

Bilan: aucune, vraiment. Je pense que c’est dû au fait que nos poules ont un espace suffisant ( environ 15m² pour 2). Les fientes de poules sèchent assez vite et ne sentent pas du tout aussi fort que les déjections de nos animaux de compagnies.

La corvée de nettoyage de litière.

Bilan: c’est la très bonne surprise. Franchement, cela prend 5 mn à tout casser toutes les semaines. Et en cas de flemme aiguë, il suffit de rajouter de la litière en attendant de tout renouveler. Simplissime.

Fermer le poulailler tous les soirs.

Bilan: mon mari en est toujours épaté. Les poules rentrent toute seule dès que la nuit tombe. Pas de courses effrénées pour les rattraper.. Il suffit juste de fermer la porte avant de dormir et le matin de bien penser à leur ouvrir. Pour les plus fainéants, il existe même un système de fermeture/ouverture automatique des portes . La fermeture du poulailler tous les soirs implique que le poulailler soit à proximité immédiate du domicile. Cela facilitera également la récupération des oeufs!

De nombreux avantages

1/ Autonomie en oeufs.

C’est le principal avantage: avec 2 poules, nous sommes autonomes en oeufs pour une famille de 4 personnes.

2/ Utiliser la litière des poules comme engrais et paillage naturel et économique.

Un excellent engrais naturel! Pour le choix de la litière, mon avis ici.

3/ Réduire nos déchets alimentaires.

Les poules sont omnivores et mangent presque de tout ! Fini les restes de repas à la poubelle, tout se recycle! Pour se repérer, c’est assez simple: elles mangent comme nous! Exit donc les peaux de banane ou pommes de terre crues..!

4/ Un petit air champêtre…

Des poules c’est aussi amener un petit bout de ferme en ville et éveiller mes enfants à la proximité avec les animaux de la ferme.

Au bout d’une année, avoir un poulailler: bonne ou mauvaise idée?

DEFINITIVEMENT UNE EXCELLENTE IDEE! Je me demande même comment j’ai pu attendre aussi longtemps. C’est simple, toute la famille ne conçoit plus la vie sans poules. Pourtant mon mari était ultra réticent à cette idée…. Notre seul regret? Ne pas pouvoir en accueillir davantage!

A savoir tout de même avant d’adopter des poules:

1- Les poules ne pondent pas toute leur vie ni toute l’année.

Lors des périodes de mues ( où elles renouvellent leurs plumes), le ponte s’arrête. Cela peut durer entre 1 et 2 mois. La fréquence de ponte baisse avec l’âge des poules mais elles sont bien en pleine forme! Même si elles arrêtent de vous fournir des oeufs, elles continueront à réduire vos déchets, à vous fournir un engrais et un paillage de qualité et continueront à faire briller les yeux des enfants ( et même un peu des plus grands).

2-Acquisition du poulailler et construction d’un enclos

Je ai acheté tout prêt mon poulailler mais vous pouvez tout à fait construire le vôtre en autonomie! Un conseil: Evitez en voulant bien faire d’ajouter de l’isolation ( laine de verre par exemple) ou n’importe quel textile. En plus de favoriser l’humidité, les textiles seront un excellent refuge pour les acariens et autres poux rouges qui attaquent les poules..!

Concernant l’enclos: il est à mon avis indispensable…! Poules et potager ne font pas bon ménage ( sauf si vous souhaitez retourner la terre et la désherbez!!). Prévoir une hauteur suffisante. Malines les bêtes, les miennes s’envolaient du haut du poulailler après l’avoir escaladé!

 

3- Les attaques de prédateurs

N’ayez crainte, le chat ne fera pas le malin longtemps devant les coups de becs des poulettes.Les chiens s’ils sont dressés pourront cohabiter ( à surveiller et à protéger les premiers temps).

Les animaux les plus redoutés sont les renards ou autres fouines et belettes. Je suis en milieu urbanisé pas de soucis pour ma part. Toutefois, les attaques sont généralisées partout ailleurs donc attention: les poules doivent absolument être protégées le soir et pas trop éloignées du lieu de vie pour pouvoir intervenir si besoin!

 

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe ” La main verte”!”