Faut-il se méfier des Saints de Glace ?

Ils arrivent! Le 11, 12 et 13 mai prochains arriveront les jours dits « Saints de glace ». Vous lisez ou entendez qu’il faut attendre que ces fameux jours soient passés pour pouvoir planter en pleine terre? Mythe ou réalité? Quelques éléments de réponses dans cet article, Faut-il se méfier des Saints de Glace ?

1- Les Saints de Glace: Qu’est ce que c’est?

Au Moyen-âge, en France,  les paysans priaient et jeûnaient durant 3 jours pour s’assurer la protection des cultures et une bonne récolte.

Par la suite, les prières se montrant peu efficaces, les trois jours devinrent annonciateurs du froid. Les paysans jugèrent qu’il fallait se méfier de planter et/ou de semer avant ces dates. Ces trois jours se rapportèrent à des personnalités que l’on nomma « Saints de glace ».

Le 11 mai fête saint Mamert. Le 12 mai met à l’honneur saint Pancrace et le 13 mai est consacré à saint Servais (ou Gervais). Aujourd’hui, dans notre calendrier grégorien, ces saints ont étéremplacés par Estelle, Achille et Rolande.

Le problème c’est qu’il est parfois arrivé… Qu’il gèle après ces fameux Saints de Glace!

Du coup, de nouveaux « Saints de Glace » sont apparus, bien moins connus, remplaçant les premiers :

14 mai:  » Le bon saint Boniface entre en brisant la glace. »

20 mai : « S’il gèle à la saint Bernardin, adieu le vin. » 

25 mai: « Mamert, Pancrace et Servais sont les trois saints de glace, mais saint Urbain les tient dans sa main. »

Le dernier « Saint de glace » est donc annoncé au 25 mai!

 

2- Faut-il attendre ou pas la mi-mai pour semer en pleine terre?

Les statistiques montrent que, durant cette période, de fortes gelées sont à craindre une année sur dix et de faibles gelées une année sur trois sur la métropole française.

A cela, il faut ajouter les spécificités de chaque micro-climat qui compose la France: les gelées sont plus à craindre en altitude qu’en plaine et moins redoutées sur le littoral qu’en pleine terre.

En altitude, il n’est pas rare qu’il neige durant le mois de juin, soit bien après les Saints de Glace. A contrario , en plaines, s’il fait plus de 10°C les 10 jours précédents les Saints de Glace, il est très peu probable qu’il gèle subitement.

 

3-  Quand planter en pleine terre en toute sécurité?

Faites confiance à votre bon sens et à votre sens de l’observation!

Pour ma part, je sème quelques graines « indicatrices » qui ne germent que si le sol et le temps sont relativement chauds de jour comme de nuit et ce plusieurs journées consécutives: Les graines de haricots par exemple ne germeront que si le froid est écarté.

Observez également les semis spontanés de graines de tomates par exemple qui seraient tombées sur le sol et qui germeraient toutes seules: leur germination est une bonne indication de l’entrée dans la saison chaude.

Toutefois, prudence est mère de sûreté! La nature est par définition imprévisible et il est bon de trouver des compromis pour éviter de ruiner ses efforts. Ainsi, si les conditions vous semblent favorables et que vos plants étouffent dans leur pot, vous pouvez tenter d’en repiquer la moitié en pleine terre tandis que l’autre moitié attendra sagement au chaud le moment propice à la plantation.

4- Listes des plantes potagères qui ne supportent pas le gel

– Haricots.

– Cucurbitacées: courgettes, courges, concombres, cornichons, melons, pastèques etc.

– Solanacées: tomates, aubergines, pommes de terre, poivrons, piments.

– Patates douces.

Les fruitiers survivront au gel mais s’ils sont en phase de floraison ou de fructification, les fruits seront perdus..

5- Listes des plants potagères supportant le gel .

– Pois/ fèves

Salades ( sur une très courte durée)

– Carottes, radis, navets, céleris.

– Choux.

– Les plantes aromatiques ( menthe, persil etc).

Cet article Faut-il se méfier des Saints de Glace vous a plu?

N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe  » La main verte »! »

Vous pouvez également me retrouver sur Instagram!

 

 

 

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *