Les 5 astuces pour réussir son potager

Lorsqu’on se lance dans un potager, on ne sait par quel bout commencer. Pourtant, il existe des règles de bon sens qui vous éviteront bien des déceptions! Dans cet article, vous trouverez les 5 astuces pour réussir son potager.

1- Observer.

Croyez-moi, rien de pire que de planter à tout va! Au bout du compte ce sera une perte de temps et d’argent. Commencer petit… Trouvez la zone combinant idéalement les critères suivants: ensoleillement maximal et zone épargnée par les enfants et les animaux de compagnie ( tous deux étant des armes de destructions massives pour les végétaux ;-))

Ci-dessous,les bordures de mon allée, exposée sud-est, aménagée en zone de culture.

2- Commencer petit.

L’erreur typique lorsqu’on se lance dans un potager et de vouloir gérer de grands espaces.

Démarrer un potager demande un investissement de temps conséquent dans les premiers temps. On se laisse vite déborder.. Commencer petit!

Délimiter un premier espace qui sera consacré à votre potager.

Pour ma part j’utilise des bûches. Mais cela peut aussi bien être des grosses pierres ou ce que vous avez sous la main..

Cela vous permettra de visualiser l’espace disponible que vous souhaitez consacrer à votre potager. Cela vous permettra également de progresser petit à petit. Vous pourrez commencer à créer un potager sur une petite parcelle puis vous pourrez créer de nouvelles zones petit à petit.

Ci-dessous, une nouvelle zone de culture ( paillée à gauche), délimitée par des moellons qui me restaient au garage. Après un petit coup de peinture, je m’en suis servi également comme pots pour mes bulbes.

 

3- Couvrez ( on dit « paillez ») votre sol.

« Pailler » son sol ne veut pas dire forcément le couvrir de paille. L’idée est d’éviter que la terre soit nue. On pourra pailler son sol avec du bois, de la paille ou même une bâche! Plus le paillage est épais, moins l’arrosage sera abondant. La nature déteste le vide… Un sol paillé est un sol où les végétaux indésirables ne pousseront pas.

Ci-dessous, un paillage mélangé de feuilles mortes, de chutes d’épines de thuyas et de litière de poules.

4- L’eau, c’est la vie…

En permaculture, l’idée est de laisser faire la nature mais parfois ( c’est du vécu), elle galère! Observez vos cultures: un manque d’eau se traduira par des feuilles tombantes. Arrosez de préférence en fin de journée pour éviter l’évaporation et toujours le pied en évitant les feuilles.

Lors de l’installation de votre potager, veillez bien à pouvoir intervenir pour l’arrosage si besoin.

5- On note ce qu’on a planté!

Oui, oui moi aussi j’étais convaincue que ma mémoire était infaillible! Penser à écrire le type de semis ainsi que leur date de plantation au marqueur indélébile ( le stylo et le feutre disparaissent très rapidement)! Autre astuce: coller des étiquettes sur les supports étiquettes.

 

Cet article sur Les 5 astuces pour réussir son potager vous a plu?

N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe  » La main verte »! »

Vous pouvez également me retrouver sur Instagram!

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *