Tout savoir sur la culture de la tomate

Pas de panique si vous n’avez pas commencé vos semis ! Au contraire, c’est même plutôt une bonne idée d’avoir attendu.. La tomate germe et pousse rapidement. Semer maintenant vous évitera la corvée de rempotage. Autre avantage : si vous n’avez pas pu acheter de semis, vous pouvez tout à fait démarrer une culture avec une tomate quelconque. Alors prêt à vous lancer ? C’est parti pour tout savoir sur la culture de la tomate!

 

Faire germer vos tomates

Les graines de tomates germent vite : comptez entre 5 et 7 jours. Pour réussir vos semis à tous les coups il vous faudra : un terreau toujours humide, une température aux alentours de 23°C et de la lumière.

Ces 3 conditions réunies, il vous faudra poser une graine sur environ 3/4cm de terreau et la recouvrir d’environ 1cm de terreau.

Pour les semis de tomates  une boîte d’œufs une barquette en plastique  feront très bien l’affaire.

 

Au bout d’une petite semaine, vos semis auront germé. 2 feuilles apparaîtront : ce sont les cotylédons. Puis 2 vraies feuilles de tomates vont apparaître : il est temps de repiquer vos tomates !

Comment repiquer vos tomates ?

Préparer des godets individuels et remplissez-les de terreau. Arrosez pour que la terre soit humide.

A l’aide d’un crayon à papier, créez un trou profond dans votre godet.

Prélevez à l’aide du même crayon un plant de tomate (veillez à le prélever en abîmant le moins possible les racines).

Plantez le plant en laissant seulement dépasser les premières feuilles. Tassez avec le doigt pour combler le trou.

Votre repiquage est terminé ! La tomate va créer de nouvelles racines le long de sa tige enterrée.

Vous pouvez arroser à nouveau en veillant à ne pas noyer le jeune plant.

Afin de garantir un bon enracinement veillez à arroser quotidiennement et à garder vos plants à la lumière et à une température au-dessus de 20°C.

 

Le rempotage des tomates.

Si vous avez semé vos graines en mars, vos plants seront  à l’étroit dans leur godet. Il faudra donc les rempoter dans des pots plus grands.

Sinon, vous pourrez les planter directement en pleine terre début mai pour les régions chaudes et après mi-mai (Saints de Glace) pour les régions plus froides.

Dans les 2 cas, il faudra prévoir cette fois-ci de planter le plant directement avec sa motte.

La technique pour renforcer le réseau racine est soit à nouveau de planter la tomate jusqu’au début des premières feuilles, soit de coucher la tige à l’horizontal et de faire dépasser les premières feuilles.

tomates horizontales

Recouvrez de terre, arrosez, c’est prêt !

La pousse des tomates

Naturellement, le plant de tomate finira par « tomber » et pousser sur le sol. Cela peut favoriser les maladies sur les feuilles et prendre beaucoup de place.

Vous pouvez donc tutorer les tiges avec de la ficelle le long de bâtons de bois par exemple. Certains se servent aussi des branches d’arbres…

Et les gourmands ?

Éternel débat ! Un gourmand est une nouvelle tige qui pousse entre la tige verticale principale et une tige horizontale.

Certains pensent qu’il est utile de les supprimer afin d’accroître la quantité de tomates et d’améliorer leur goût.

D’autres pensent que les supprimer crée des plaies ouvrant la porte à de multiples maladies…

Pour ma part, je le fais au feeling : tout dépendra de la variété et de la croissance de la plante .

La fructification

Très vite des fleurs jaunes feront leur apparition. Une fois polleniseé, elles donneront les futures tomates.

Attention des températures trop faibles (inférieures à 15°C) ou trop chaudes (supérieures à 30°C) affecteront la mise à fruits.

Durant la saison 2019 certaines régions n’ont vu leurs premières tomates mûrir que fin août après les grosses chaleurs !

 

Les maladies

Les tomates sont particulièrement sensibles au mildiou ou à l’oïdium ; l’un brunit les feuilles, l’autre crée une sorte de couche blanche.

Si cela arrive, je vous conseille d’enlever les feuilles et de les jeter loin des plants. Attention à ne pas toucher des feuilles saines.

Évitez l’arrosage sur les feuilles.

En fin de saison (fin septembre), il est tout à fait normal que les plants développent des maladies : la forte humidité y contribue naturellement. L’automne arrive et la culture de la tomate prend fin… N’oubliez pas de prélever les graines !

Cet article  » Tout savoir sur la culture de la tomate » vous a plu?

N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe  » La main verte »! »

Vous pouvez également me retrouver sur Instagram!

 

Un potager sans acheter de graines !

Vous souhaitez commencer un potager mais vous n’avez pas de semis sous la main? Pas de panique, dans cet article, des astuces pour faire pousser des fruits et légumes facilement dès maintenant. Créez un potager sans acheter de graines !

1-Utilise les graines des fruits et  légumes qu’on va manger pour créer un potager sans acheter de graines !

Et oui, c’est simple comme bonjour, les graines de vos tomates, aubergines, courgettes, concombres, melons etc sont toutes susceptibles de vous donner des fruits.

La seule petite chose à savoir est qu’il y a peu de chances que vous obteniez des fruits et légumes qui ont les mêmes caractéristiques ( goût, forme etc) que le fruit ou légume initial.

Si votre objectif est simplement d’avoir une récolte qu’importe d’avoir une variété en particulier, cette technique vous conviendra très bien.

Si par contre vous souhaitez absolument obtenir des tomates Coeur de boeuf à 100%, il vous faudra alors acheter des semis  » Coeur de boeuf ».

Attention, que le fruit ou légume soit bio ou non ne change rien. Cela n’a rien avoir avec sa possibilité de créer une descendance identique.

Pour cela on a besoin de semis dit « reproductibles dans le sens reproductibles= copiables (rien à voir avec une quelconque stérilité).

En fait, aucune graine n’est stérile, même une graine OGM!!

Pour mieux comprendre les différences entre semis reproductibles, F1, OGM etc c’est ici.

2- La technique pour faire pousser ses plants dès maintenant.

On prélève les graines et on les dépose sur de l’essuie tout. Pour gagner du temps lors de la plantation , espacez les de 5 cm.

Repliez l’essuie tout de sorte à ce qu’il éponge toute trace d’humidité. Laisser reposer quelques heures pour que cela soit sec.

récupérer des semis

Dépliez. Découper les bandes où se situent vos semis.

Préparez un pot ou un bac avec au moins 5 bon cm de terreau et déposez vos bandes. Laissez l’essuie-tout, il est biodégradable et disparaîtra très rapidement. Il ne gênera en rien la germination.  Recouvrez les de terreau de sorte qu’on ne voit plus les graines du tout ( 1cm environ de terreau).

Humidifier sans noyer ( le mieux est d’utiliser un pulvérisateur); le terreau doit toujours être humide au toucher. Placer le tout à la lumière. La température idéale est autour de 23 degrès.

Et voilà c’est fini! Dans quelques jours, vos graines germeront. Comptez une petite semaine pour les tomates, 4 jours pour les cucurbitacées ( concombres, cornichons, courgettes etc).

Facile non? Pour les pommes de terre, c’est également très facile, toutes les astuces ici. Seule condition: avoir une pomme de terre qui traîne et qui aurait germé a fond du panier!

Cet article sur un potager sans acheter de graines vous a plu?

N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe  » La main verte »! »

Vous pouvez également me retrouver sur Instagram!

 

 

Les légumes du mois de mars: semis de laitues, roquette, mâche etc

Alors que les semis de tomates commencent un peu partout en France, le légume du mois de mars est bel et bien la salade!Ou bien pour être plus précise, plutôt les salades..Dans cet article, tout sur les semis de laitues, roquette,mâche etc. Zoom sur ces légumes-feuilles et leurs innombrables variétés.

1- Salades , laitues, roquette, mâche etc quelles différences?

Les laitues, roquette, mâche etc font parti de la famille des « salades ». Le terme « salade » regroupe tous les légumes feuilles dont on consomme les feuilles crues!

2- Quand semer?

La période des semis se situe idéalement à la fin de l’hiver à l’extérieur ( fin février/début mars). En intérieur , il est possible de commencer dès janvier.

3- Techniques de semis de laitues, roquette, mâche etc

Les « salades » se sèment volontiers à la volée. On éclaircira au fur et à mesure ( c’est à dire qu’on pourra supprimer des jeunes pousses pour éviter qu’ils ne soient trop rapprochés les uns des autres). On recouvrira légèrement de terre légère.

Précision concernant la mâche: la mâche est une salade capricieuse.. Elle pousse comme bon lui semble. Il n’est pas rare que des graines se mettent à germer dans les allées plutôt que dans le carré potager! Il est conseillé de bien tasser la terre après le semis.

On humidifie le tout et hop c’est parti! La germination est généralement rapide ( comptez 5 à 8 jours).

4- Expositions des semis de laitues, roquette, mâche etc

Les salades ne supportent pas les chaleurs et le soleil brûlant. On privilégiera des expositions à l’Est ou à l’Ouest surtout en été. Le risque? Une salade qui a trop chaud va monter très rapidement en graines!

Les salades, si elles ne sont pas plantées en pleine terre, devront être arrosées régulièrement. Pour cela, il suffit de juger de la bonne tenue des feuilles. Si elles s’affaissent, elles manquent d’eau. Attention, toutefois à ne pas les noyer! La terre doit être juste humide au toucher.

5- Pleine terre ou pas?

Pour ma part tout dépend.. J’ai fait le choix d’effectuer les semis de laitues/ chicorées dans un bac et la roquette  ou la mâche par exemple en pleine terre.

Les laitues et les chicorées sont les cibles de multitudes d’insectes, rongeurs etc. Sans protections, la récolte peut être rapidement dévastée. J’ai choisi donc de les cultiver en hauteur.

La roquette et la mâche semblent plus résistantes. Leu goût peut être plus prononcé y est peut être pour quelque chose..

5- Quand récolter ?

Pour les laitues , la roquette et la mâche, ma technique est de prélever les feuilles au fur et à mesure sans arracher le plant. En effet, la plante va continuer ainsi à créer de nouvelles pousses . Cela me permet également d’éviter le gaspillage: nous sommes peu nombreux au foyer et une salade entière c’est décidément trop!

Cette technique a également un autre avantage ..  A voir dans le point suivant!

Les chicorées se prêtent moins bien à cette technique.

6- Récupérer les graines

Les « salades » en général se resèment très bien… toutes seules! Et oui, une fois leur cycle terminé, elles fleuriront.

Cela vaut pour les salades dont vous aurez prélevé les feuilles au fur et à mesure!

De nombreuses graines tomberont au sol et germeront d’elles-mêmes le moment venu. C’est pourquoi je vous conseille d’installer vos plants dès le début dans un endroit où elles pourront s’y plaire d’elles-mêmes plusieurs années de suite…

 

Cet article sur les semis de laitues, roquette, mâche etc vous a plu? N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe  » La main verte »! »