Potager et fortes chaleurs- Comment limiter les dégâts.

Les températures en France s’envolent et les pluies se font rares.

Que faire pour protéger son potager des fortes chaleurs?

1- Pailler pour éviter l’évaporation.

Terre nue= évaporation de l’eau! Il n’y a pas de secret : pour permettre à l’eau de s’infiltrer dans la terre, couvrez la!

Les rayons du soleil assèchent la terre et forment une croûte: l’eau ruissellera sans atteindre les racines.

2- Attention aux serres et bâches.

On pourrait penser nos plantes à l’abri sous une bâche ou une serre.

Si elles peuvent en effet être protégées des rayons du soleil, gare à l’effet « four » dû à la chaleur! Aérez au maximum et arrosez autant que nécessaire.

3- Préférer un arrosage abondant la soirée que plusieurs en journée.

Le soir, vous éviterez le phénomène d’évaporation et vos plants profiteront de l’accalmie des températures et de l’eau pour se refaire une santé!

4- De l’arrosage malgré tout.

L’eau c’est la vie. Si en permaculture l’intervention de l’homme est censée être limitée voire nulle, rien ne vaut une bonne observation et du bon sens.

Il faut parfois plusieurs années pour que son système soit mature. D’ici là si vous constatez que votre potager souffre, arrosez!

Un système de goutte à goutte est peu onéreux et permet une gestion raisonnée de l’arrosage. En installer un est un jeu d’enfant! Pour un budget correct, vous pourrez donner un coup de pouce à vos plants sans efforts.

Ici, celui que j’utilise et dont je suis plutôt contente.

Voici pour les conseils d’urgence.

Cependant, étant donné les prévisions qui s’annoncent pour les années futures, je vous conseille la prévention.

1- Choisir l’emplacement de son potager.

Une exposition sans ombre de 10h à 18h est risquée. Pour la majorité des plantations, 4h/5h de soleil direct suffisent amplement.

Si cela est possible, multipliez les coins potagers à différentes expositions et semez selon les besoins de chaque plante.

2- Semer dense.

Cela aura pour effet de garder l’humidité et de créer de l’ombre naturellement.

3- Planter malin.

Les grandes tiges de maïs feront de l’ombre à vos plants de tomates. Les plants de patates douces tapisseront le sol.

Rien ne vaut l’observation…

 

Si malgré ces conseils, votre potager ne se relève pas des fortes chaleurs, ne baissez pas les bras! Chacun apprend de son expérience et la saison prochaine vous serez armés pour affronter la météo avec votre vécu!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. merci pour ces conseils, même avec des l’expérience je suis toujours preneur et curieux… bises à toutes et tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *