Tout savoir sur la culture des poivrons et des aubergines

Ils semblent différents mais à y regarder de plus près les poivrons et les aubergines ont plus de similitudes qu’il n’y paraît.  Dans cet article sur tout savoir sur la culture des poivrons et des aubergines, vous retrouverez les étapes à connaître pour les cultiver chez vous.

1- Des semis très longs à germer.

Les poivrons et les aubergines ouvrent généralement le bal des semis d’été. En effet, faudra vous y prendre durant l’hiver pour arriver à produire des fruits en été.

Les graines mettront entre 2 e 4 semaines à germer dans des conditions propices. A savoir une température d’au moins 25° et une terre humide. Les semis devront obligatoirement bénéficier du maximum d’ensoleillement. Une exposition sud voire ouest sont nécessaires.

2- Des plants qui ont soifs de soleil.

Les poivrons et les aubergines font parti de la famille des solanacées comme la tomate. Dans solanacées le préfixe “sol” indique que ce sont des plantes du soleil! Oubliez donc le rempotage en pleine terre avant les saints de glace. Il faudra s’assurer que les gelées sont passées. Un plant robuste supportera de faibles gelées mais mieux vaut prendre le risque avec de jeunes plants.

Il faudra veiller à rempoter en pleine terre en gardant la motte. Bien arroser.

Les plants s’adaptent en général à tout type de terre.

3- Les conditions de culture.

Comma sa voisine la tomate, les poivrons et aubergines devront uniquement être arrosées à leur pied afin d’éviter l’oïdium et le mildiou.

Privilégiez des arrosages conséquents mais espacés dans le temps ( 1 arrosage par semaine).

Plus les plants seront exposés au soleil plus ils seront généreux en fruits.

4- Des plantes vivaces.

Dans leur milieu naturel, les poivrons et aubergines survivent au gré des saisons. Chez nous les gelées nous contraignent à les cultiver comme des annuelles. Pourtant, il est possible de les conserver d’une année à une autre.

Pour se faire il faudra prélever une motte en conservant le maximum de racines et de la rempoter dans un contenant assez grand en intérieur.

Il sera nécessaire de veiller au maximum de luminosité en hiver. L’arrosage sera le point délicat. En effet, il faudra observer la plante pour n’arroser qu’au strict minimum. Attendre que les feuilles s’affaissent.

En effet, l’humidité combinée à la chaleur d’un intérieur est propice au développement des cochenilles. Ces petits acariens vont s’installer sur les plants et les affaiblir. Pas de panique, un plant en bonne santé survivra. Il faudra veiller à éliminer à la main le maximum de ces petites bêtes.

Dès la fin février avec les jours qui s’allongent, les plants devraient reprendre de plus belle. Il se pourrait même qu’ils se mettent à produire dès le printemps!

Mi-mai, il sera temps de les replanter en pleine terre.

5- La récolte

Les poivrons et les aubergines peuvent se récolter à toutes tailles. Si vous souhaitez attendre leur pleine maturité, il suffit d’observer: s’ils ont atteint leur taille maximale, leur croissance s’arrêtera.

N’oubliez pas de récolter les graines pour de futurs semis! C’est 100% gratuit!

D’autres questions sur Tout savoir sur la culture des poivrons et des aubergines? N’hésitez pas à les poser!

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager ou à le liker!

Vous pouvez également nous rejoindre pour poser vos questions sur notre groupe ” La main verte”!”

Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.