Voiture électrique: perma ou pas?

Jardiner façon permaculture amène à s’interroger sur nos modes de vie et de consommation. L’utilisation de nos voitures thermiques et la pollution qu’elles engendrent est une réelle problématique.

Prime à la conversion, bonus écologique… Comme pour beaucoup, les voitures électriques ont suscité un vif intérêt de ma part. Pourtant, après de longs mois de réflexion, j’ai décidé d’y renoncer. Dans cet article, vous trouverez les raisons qui m’ont amené à abandonner mon projet.

1- Le prix.

Et oui, c’est un élément bien trivial mais il est incontournable.

Ma situation est assez classique: couple de salariés de la classe moyenne avec 2 enfants.

Grosso modo, pour espérer les aides de l’Etat, il faut acheter NEUF. Qui dit neuf, dit hors de prix ( comptez au minimum 23 000€ pour une entrée de gamme, petit gabarit). Sans compter sur le fait que la voiture électrique nécessite la location d’une batterie.

Afin de calmer un peu la douloureuse, reste les offres de location longue durée ou avec option d’achat.

Le problème? Ce ne sont finalement que des offres de crédit déguisées qui vous facturent l’utilisation de manière salée. Sans compter sur le fait qu’il vous faudra restituer le véhicule sans accrocs ( gare sinon aux frais de remises en état!).

Comptez au grand minimum 150€/ mois pendant environ 3 ans avec en plus un premier loyer d’environ 2000€. Sachant qu’après avoir donc versé l’équivalent de 7500€, la voiture ne vous appartiendra pas ( cela reste de la location..).

2- Jeter l’ancienne voiture toujours en état de marche, perma?

Acheter une voiture car l’ancienne ne fonctionne plus peut s’entendre quitte à y mettre le prix selon ses idéaux.

Mais qu’en est-il lorsque la voiture actuelle fonctionne encore très bien?

Si vous investissez dans l’électrique, on vous proposera entre 1000€ et 2500€ de rabais à condition que votre voiture thermique termine à la benne.

Jeter alors que cela fonctionne…? N’y a t il pas d’autres alternatives?

Je m’interroge réellement sur cet état de fait. Il y a 20 ans le diesel, c’était super.. Qu’en sera-t-il pour l’électrique avec du recul?

3- L’électrique, vraiment moins polluant?

Pas si sûr.. Le cycle de production est encore loin d’être satisfaisant..

« Si on analyse l’ensemble du cycle de vie du véhicule, on ne peut pas affirmer que la voiture électrique est actuellement meilleure pour l’environnement que la voiture thermique. »Yannick Perez

« Quand vous roulez en Norvège, qui produit son électricité grâce aux barrages électriques, c’est parfait. Mais quand vous êtes en Chine ou en Pologne, c’est effrayant, car l’électricité est produite avec des énergies primaires très polluantes comme le charbon.  » Claude Crampes

 

Acheter une voiture électrique apparaît comme étant un moindre mal à la situation actuelle, encore faut-il en avoir les moyens…

Pourtant, tant de précipitations de la part de nos dirigeants interroge: qu’en est-il réellement des répercussions sur l’environnement dans le monde?

Les matières premières nécessaires à la construction des batteries au lithium sont prélevées dans des pays du Tiers-Monde ou en développement au mépris de l’écologie et du respect des populations locales.

Respirer mieux en France en limitant la pollution environnante? Oui. Clairement perma. Au détriment du reste de la planète? ……

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *